2 décembre 2011
Jidao
A la rencontre des Miao

Au cœur des montagnes du Guizhou, se niche le petit village de Jidao. De la route, on n’aperçoit que ses toits de pierres, si caractéristiques de l’architecture traditionnelle chinoise. Il faut 10 minutes de marche le long d’une piste de terre pour rejoindre l’entrée du village. Là, sous un porche de bois, tout le village est réuni pour vous accueillir. Hommes, femmes, enfants, tous ont revêtus leurs plus belles tenues de cérémonie. Nous sommes dans un village Miao et, à la longueur de la jupe des femmes, on peut même déduire que nous sommes dans un village de Miaos à jupes longues.

La coiffe traditionnelle des jeunes femmes est un spectaculaire couvre-chef en argent finement ciselé, surmonté d’énormes cornes elles aussi en argent fin. C’est un hommage au buffle, animal rare et cher, si précieux pour les travaux agricoles et vénéré par les Miao.

La cérémonie d’accueil consiste d’abord en un bol d’alcool de riz de fabrication locale qui est offert au voyageur. Attention, il serait très mal venu de le refuser ! Un cortège de femmes et d’enfants vous accompagne ensuite jusqu’à la place principale du village où les anciens attendent déjà en fumant leur pipe. Commence alors un magnifique spectacle où les femmes dansent, accompagnées des hommes qui jouent de la louche, un instrument de musique traditionnel Miao taillé dans du bambou. Cette cérémonie, aujourd’hui en l’honneur des hôtes étrangers, n’est pas rare dans ce petit village qui est vit au rythme des festivités du calendrier Miao.

Après la cérémonie d’accueil, la vie reprend dans le village. Les femmes filent à la rivière laver le linge, les hommes s’en vont faire sécher le riz qui vient d’être récolté… et les enfants s’approchent timidement pour jouer avec les voyageurs. C’est donc bien entouré que vous arpenterez les minuscules ruelles où le soleil point à peine. Partout le long des maisons, des épis de riz gluant ou de maïs qui finissent de sécher au soleil.

Pour ceux qui voudraient rester plus longtemps (et qui n’auraient pas peur d’un confort sommaire), il y a quelques lits chez l’habitant. Vous pourrez ainsi prolonger votre séjour à Jidao en partageant le quotidien d’une famille Miao pendant une journée.