2 décembre 2011
Minorités ethniques
La fierté du Guizhou

Si l’ethnie Han représente 92% de la population Chinoise, les 8% restant n’en sont pas moins divisés en 56 groupes ethniques distincts. Ce qui ramené à l’échelle de la Chine représente tout de même 112 millions de personnes qui sont principalement installées dans les provinces périphériques de Chine : dans le Xinjiang au Nord-Ouest, au Tibet aussi bien sûr, mais également beaucoup dans le Sud-ouest à proximité de la Birmanie, du Laos et du Vietnam.

Dans le Guizhou, on peut ainsi rencontrer près de 20 groupes ethniques différents, chacun riche d’une culture bien vivante et de tenues hautes en couleurs. Parmi les plus grands groupes ethniques du Guizhou, les Miao et les Dong.

Les Miao, connus en France sous le nom de Hmongs, sont un peuple montagnard également présent en Thaïlande et au Laos, mais également en Guyane française (beaucoup de Miao ont fui le Laos suite à des persécutions en raison de leur soutien aux Français pendant la guerre d’Indochine. Certains ont donc logiquement ensuite trouvé refuge en France). Dans le Guizhou, les Miao représentent près de 20% de la population, soit 7 millions de personnes. Ils sont répartis en plusieurs sous-groupes parmi lesquels les Miao à jupes longues, les Miao à jupes courtes ou encore les Miao à cornes. Ce sont donc autant de villages et de traditions à découvrir au cours de votre voyage.

Avec 2 millions de personnes, les Dong sont le troisième groupe ethnique du Guizhou après les Han et les Miao. Ils sont principalement installés dans le Sud-ouest de la province, à la frontière avec le Guangxi, en particulier dans le splendide village de Zhaoxing. Les Dong sont principalement connus pour leurs chants et pour leur architecture si particulière. Vous ne manquerez en effet pas d’être admiratifs devant leurs célèbres ponts de la pluie et du vent et leurs splendides tours du tambour, bâtiment  central du village à l’abri duquel ont lieu les fêtes et cérémonies.

Qu’il s’agisse de villages Miao ou Dong, vous serez en tout cas accueillis par une cérémonie traditionnelle de chants et de danses, le tout arrosé d’un peu d’alcool de riz local, et vous vous sentirez immanquablement émus de pouvoir vivre un tel moment de partage.