La ville de Macao

Une ville en pleine mutation

etoile Macao - MACAO

L’ancien comptoir portugais de Macao, repassé sous souveraineté chinoise en 1999, est un riche port marchand d’une grande importance stratégique dans l’essor du commerce international. Macao se compose d’une presqu’île (Macao) et de deux îles (Taipa et Coloane). Le centre historique de Macao, sur la presqu’île, témoigne de la fusion unique d’influences culturelles, artistiques, religieuses, architecturales et technologiques de l’Orient et de l’Occident. Vous pourrez y admirer de nombreux exemples d’architectures portugaises comme des églises, couvents ou des bâtiments coloniaux. Les fameuses ruines de Saint-Paul, symbole de la ville de Macao, sont en fait les vestiges de la façade de l’église de la Mère-de-Dieu de Macao. Témoin de l’Occident chrétien, elle fut ravagée en 1835 par un incendie. Ne reste debout que la façade en pierre de l’église qui domine au haut d’un important escalier de 68 marches. Le soir la façade illuminée est des plus splendides.  Les îles Taipa et Coloane quant à elles, sont de véritable havres de paix, à l’atmosphère et au charme rappelant les rives de la Méditerranée. Quelques plages sont agréables pour se rafraichir. Macao est également réputée pour être la capitale internationale du jeu et notamment des jeux de casinos, dont les recettes dépassent celles de Las Vegas. On ne dénombre pas moins d'une trentaine de casinos dans la ville, dont le célèbre « The Venetian », frère jumeau de celui de Las Vegas.



Macao