La Cité Interdite

Palais impériaux des dynasties Ming et Qing

etoile Beijing - BEIJING

Résidence du pouvoir suprême pendant plus de cinq siècles, de 1420 à 1911, la Cité Interdite est un des lieux les plus imposants et les plus merveilleux du pays. S’étendant sur plus de 72 ha, elle se compose de magnifiques jardins et de nombreuses salles renfermant meubles et œuvres d’art. Selon la légende, elle comporterait 9 999 salles, une de moins que le palais céleste qui en compte 10 000. La Cité Interdite, dont la construction a durée plus de 14 ans, représente un témoignage inestimable de la civilisation chinoise sous les dynasties Ming et Qing. Entourée d’un mur d’enceinte de 900 mètres de long et 700 m de large, elle fut bâtit selon le principe du Feng shui. Son nom chinois « Zijincheng », se traduit littéralement par « cité pourpre interdite ». La couleur pourpre faisant référence à l’étoile polaire et ainsi à la position centrale de la cité au sein de l’empire et de l’univers. Les grandes décisions impériales étaient prises dans ces lieux avant d’être diffusées dans le reste de l’empire. Depuis la place Tian’ an men, on accède à la fameuse porte de la paix céleste, qui sert aujourd’hui de tribune aux responsables politiques. C’est une véritable cité dans la cité, au cœur de Beijing !



Pour découvrir la ville : Visite Pékin

La cité est ouverte tous les jours de 8h30 à 17h. Comptez une demi-journée pour la visite.

Beijing