Le mont Emei et le Bouddha de Leshan

Montagne sacrée du bouddhisme

etoile Leshan - SICHUAN

D’abord lieu de culte taoïste, le mont Emei devint par la suite, et grâce à la multiplication de ses temples (plus de 70), l’une des quatre montagnes sacrées du bouddhisme en Chine. Il est possible d’en effectuer l’ascension sur deux journées à partir de deux sentiers distincts, menant jusqu’au sommet d’or qui culmine à plus de 3099 mètres d’altitude. L’un de 45km, vous permettra de visiter le temple des dix mille ans et le bassin de l’éléphant qui se lave, l’autre de 60km passe par le monastère du tigre couché et le pavillon du son pur. Un téléphérique permet également d’atteindre le sommet très facilement. Au fil des siècles, cette région a accumulé de véritables trésors culturels dont l’extraordinaire Bouddha assis de Leshan érigé il y a quelque 1 200 ans. Cette statue sculptée directement dans la roche est la plus grande statue de Bouddha du monde ; elle mesure 71m de haut. La présence du Bouddha à cet emplacement avait pour but de calmer les eaux tumultueuses des rivières situées en contrebas. Le grand Bouddha de Leshan illustre parfaitement le dicton chinois selon lequel « le Bouddha est une montagne et une montagne est le Bouddha ». Un escalier vous permettra de découvrir la statue sous des angles différents. Vous serez admiratif devant l’ampleur de l’œuvre et la finesse de ses traits.



Leshan